Maison Stuart

La dynastie Stuart (à l'origine écrit Stewart) règne sur l'Écosse entre 1371 et 1714, et sur l'Angleterre, l'Irlande et le Pays de Galles entre 1603 et 1714. Ils sont écartés du trône après le décès d'Anne de Grande-Bretagne et l'avènement de Georges de Hanovre en vertu de l'Acte d'Établissement.

Premier blason de la maison Stuart.

Origines et histoire

Le fondateur de la maison Stuart est Walter, issu de la famille Fitzalan (ou Fils-Alain en français), arrière-petit-fils d'Alain Dapifer, sénéchal de Dol-de-Bretagne et noble breton qui combattit peut-être à la bataille d'Hastings en 1066.

Walter Fitzalan entre au service du roi David Ier d'Écosse (1124-1153). Il devient grand sénéchal royal (steward en anglais) en 1150 et reçoit de vastes domaines dans le Lothian et le Renfrewshire. À sa mort, en 1177, la charge de steward passe à son fils. Devenue héréditaire au sein de la famille Fitzalan, celle-ci adopte le nom de « Stewart », transformé en « Stuart » par Marie Stuart.

Le premier Stuart à monter sur le trône d'Écosse est Robert II Stuart, le neveu du précédent roi, David II Bruce, en 1371. Il fonde ainsi la dynastie royale des Stuart.

  • Facebook

©2019 par Kilt Society de France. Créé avec Wix.com