La Section Historique est destinée aux amateurs d’histoire vivante, amoureux de l’histoire de l’Écosse ou de l’histoire franco-écossaise et désireux de faire revivre à un personnage un évènement de sa vie.

La section est ouverte aux membres de la Kilt Society de France.

Donc, engagez-vous, rengagez-vous comme on disait jadis.

Jacques Feysel

Nicolas Magrath,

né à Kilberry, Irlande, le 30 mai 1715

 

Commence sa carrière militaire en 1734 dans le Régiment de Bulkeley.

Capitaine en second au Royal Ecossais en août 1744.

Campagne d’Ecosse 1745-1746 participe aux sièges de Stirling et Fort William où il a été blessé à la poitrine.

Combat aux batailles de Falkirk et Culloden.

Prisonnier après Culloden, il revient en France en 1747 et est décoré de l’ordre de Saint Louis en 1757.

Se retire à Saint Omer après les campagnes de 1760 et 1761 en Allemagne (guerre de sept ans).

Nous ne connaissons pas la date de son décès. 

Flora Mac Donald,

née en 1722.

 

 

En juin 1746, j'apporte mon aide au prince Charles Edouard Stuart afin qu'il puisse s'échapper de Benbecula.

Je suis considérée comme un symbole de la lutte historique jacobite.

Didrick-Harald,
né sur la rive occidentale du fjord d’Oslo en l'an 752.
 
Peu après 700 les premiers  Norvégiens partent chercher des terres nouvelles dans les archipels écossais. C'est le début, à peine remarqué, de l'âge des Vikings, auquel les Norvégiens prirent une part si active.

Mahonaghan McDonald’s,

née à Glencoe en 1662.

 

Rescapée du massacre du 12 février 1692 perpétué par le capitaine Robert Campbell commandant un régiment « loyaliste ».

Andrew Mac Mills,
né à Balnair (Sud est d’Inverness)

 

Militaire de carrière.
Colour Sergeant à la 51eme division d’infanterie, 153e brigade, 6eme  bataillon : Black Watch.
Engagé au combat dès 1914 en Belgique (blessé à Ypres en 1915).
Combat sur la somme, Arras et Cambrais (ou il est blessé une deuxième fois)
Combat dans les Flandres jusqu’à l’armistice.
Médaille militaire en 1917 + médaille 14-15, croix britannique et médaille de la victoire en 1919.

Frederick John Laidler,

né à Durham (GB) le 14 février 1920.

Lance-Caporal piper 4457026

Rejoint durant l'été 1939 The Durham Light Infantry. Transféré le 01/02/1940 au Black Watch ( Royal Higlanders Regiment). Affecté au 1st Tyneside Scottish

Tué le 20/05/1940, alors qu'il continuait à jouer de la cornemuse, à Ficheux près d'Arras (France).

Inhumé au cimetière de Bucquoy Road à Ficheux, il est écrit sur sa pierre tombale «Tread softly, my son lies near».

Il était l'oncle de Mark Knopfler (Dire Straits) qui écrivit une chanson en sa mémoire «Piper to the end» dont voici quelques mots :

«This has been a day to die on

Now the day is almost done

Here the pipes will lay beside me

Silent will the battle drum

If friends in time be severed

Someday here we will meet again

I return to leave you never

Be a piper to the end».

John Lawrence Cumming,

né à Leith, Edimbourg le 22 octobre 1886.

 

Pipe au 2e bataillon du Régiment des Argyll et Sutherland Highlanders.

Il participe à la bataille du Cateau (26 août 1914), puis aux batailles de Loos (25-28 septembre 1915), de la Somme (juillet-novembre 1916) et de Passchendaele (juillet-novembre 1917).

Blessé le 10 juillet 1916 lors de la prise du bois de Mametz (Pas-de-Calais).

Mort au Champ d’Honneur à Poelkapelle (Belgique) le 9 octobre 1917.

Le comte d'Aussi,

 

A la tête de quarante de ses compatriotes il avait été envoyé en Écosse par le roi de France Louis XII qui l’avait chargé d'entraîner les Écossais à l'usage de la pique continentale de 5,5 mètres, près de 2 mètres plus longue que la pique traditionnelle des schiltrons écossais et qui fut utilisée à la bataille de Flodden le 9 septembre 1513.